PCF 25 // Des migrants ont trouvé refuge à la fac de lettres

Trente migrants à la faculté de lettres

Communiqué de la section PCF de Besançon

Depuis plusieurs jours des familles de migrants arrivent à Besançon sans pouvoir être hébergés. Malgré les efforts des associations mobilisées et quelques accueils chez des particuliers bénévoles, nombreuses sont les familles avec de jeunes enfants qui n’ont au mieux qu’une toile de tente pour passer la nuit.

L’administration préfectorale est particulièrement défaillante (retards dans l’établissement des dossiers, refus de libérer des locaux etc.) et la municipalité lui renvoie la balle. Le non respect par la préfecture de ses obligations légales d’héberger les demandeurs d’asile a fait ressortir les petites tentes-abris à Chamars en face du commissariat et conduit à l’occupation de locaux à la fac de lettres.

Lire la suite