Réaction à la motion UMP – MODEM

Réaction des élu-e-s communistes – Front de Gauche de Besançon à la motion UMP sur la réforme territoriale,

Conseil municipal du 22 mai 2014

Les élu-e-s communistes – Front de Gauche ne soutiennent pas la motion de l’opposition qui est proposée par pur opportunisme politique. En effet, l’UMP, l’UDI et le MODEM sont en accord avec cette réforme territoriale déjà proposé sous le précédent gouvernement. Nous rappelons que suite au rapport Balladur, le précédent gouvernement proposait une même réforme qui devait être imposée et appliquée par les Préfets, sans débat ni consultation. La levée de bouclier des associations d’Elu-e-s dont l’association Nationale des Elu-e-s communistes et Républicains, avait permise de stopper ce projet.

Mais aujourd’hui ceux qui voulaient imposer la réforme, ceux qui refusent d’introduire la règle de proportionnalité dans les élections locales crient au déni de démocratie en proposant un référendum ! On croit rêver !

Les élu-e-s communistes – Front de Gauche souhaitent que les citoyen-nes soient consultés sur la réforme territoriale qui va bouleverser de fond en comble l’organisation de nos territoires. Car les enjeux qui en découlent doivent être débattus et les décisions ne doivent pas être prises part des élu-e-s régionaux qui n’ont pas été élu-e-s avec ce mandat. La moindre des exigences démocratiques serait que le débat ait lieu lors de la campagne des prochaines élections régionales.

Toute nouvelle modification d’ampleur des institutions démocratiques, tout changement de périmètre des départements ou des régions devrait être sanctionné par une consultation des habitants concernés.