Communiqué de Presse, Section PCF de Besançon membre du Front de Gauche

Le Parti Communiste Français, membre du Front de gauche apporte son soutien à la liste « Tous pour Besançon »  conduite par Jean Louis Fousseret.

Le 1° tour a vu le mécontentement vis-à-vis de la politique nationale se transposer dans le scrutin municipal. Cela s’est traduit par une énorme abstention de l’électorat de la gauche.

Le programme proposé par la liste « Tous pour Besançon » est un véritable programme de gauche, avec comme points forts : le maintien et le développement des services publics de qualité (eau la moins chère de France, études pour de nouveaux services en régie..), maintien du budget du CCAS, rénovation du parc urbain HLM, soutien aux acteurs locaux pour diffuser la culture pour tous, défense de l’Université et priorité à l’éducation.

Pour que la ville de Besançon continue d’être une ville où il fait bon vivre, les communistes, prendront toute leur part dans la future municipalité, en défendant les idées du Front de Gauche au Conseil municipal et en participant à la gestion de la ville.

Le PCF membre du Front de Gauche sait que la victoire de la droite et de l’extrême droite, toujours possible à Besançon, ne nourrirait en rien l’espoir de mieux vivre. C’est pourquoi il faut leur barrer la route. Pour le PCF, les candidats de gauche du premier tour ne sauraient tergiverser, et prendraient une lourde responsabilité s’ils ne soutenaient pas la liste « Tous pour Besançon »  conduite par Jean Louis Fousseret face à la droite et à l’extrême droite.

La section PCF de Besançon

Premier tour élections municipales : premiers résultats nationaux du PCF- Front de Gauche

A 22h30, les résultats qui nous sont parvenus montrent que dans la grande majorité des communes ayant un maire PCF, les listes conduites par un communiste sont en bonne position.

Ainsi le PCF conserve dès le premier tour les communes de Malakoff, Bagneux, Gennevilliers, Nanterre, dans le 92 Bonneuil, Gentilly, Valenton, dans le 94, Pierrelaye, Bezon dans le 95,Achères, Limay et La Verrière dans le 78, Bris sous Forges, Grigny, Morsang, Saulx les Chartreux dans l’Essonne et La Courneuve dans le 93. Il conserve aussi dès le premier tour les communes de Fosses, Alonnes, Saint-Pierre des Corps, Ploufragan, La Grand Combes, Coucy le Chateau, Tarnos, Chalette sur Loing, Saran, Mont Saint Martin, Saint Amand les Eaux, Montataire, Avion, Ricamarie, Saint Etienne du Rouvray, Gonfrevfille l’Orcher, Grand-Couronne, Harfleur, le Tréport,…

Il est- en bonne position pour conserver Dieppe, Saint-Denis,Bagnolet, Ivry, Vitry sur Seine, Fontenay sous Bois, Chevilly la Rue,Vierzon, Champigny sur Marne,Echirolles, Fontaine, Saint Martin d’Hère, Aubagne, Gardanne… et pour l’emporter à Calais et Aubervilliers.

Les listes emmenées par des maires PCF et Front de Gauche qui se voyaient opposer une liste socialiste ont devancé la liste PS à Saint-Denis, Bagnolet, Ivry, Chevilly la Rue, Echirolles, Saint Martin d’Hères…

A cette heure au total, le PCF gagne 12 communes nouvelles dès le premier tour, conserve dès le premier tour 94 communes, et est en ballottage favorable dans 32 villes.

Parti communiste français,
Paris, le 23 mars 2014