Non à la suppression de l’arrêt en gare de Franois- Point de vue d’Elsa MAILLOT Vice présidente PCF du Grand Besançon

En tant qu’élue du Grand Besançon, dont les transports sont l’une de ces principales compétences, nous avons été surpris de constater que la région ne nous ait ni consulté, ni même informé de la suppression de l’arrêt des trains Dijon-Besançon en gare de Franois. Situé en bordure ouest de la Ville, à 1000 m du terminus du Tram, cette gare à une position stratégique pour redéployer les transports en communs sur l’ensemble de l’agglomération et notamment le CHU ainsi que le Pôle Temis Santé. C’est pourquoi nous avons fait voter une motion à la CAGB demandant à la région de revoir sa copie. Cette décision unilatérale, qui a récolté à la fois la colère des élus, des usagers et des salariés de la SNCF, n’est qu’une conséquence supplémentaire d’une fusion des régions qui déséquilibre les territoires. Sous prétexte de gagner 5 minutes sur les trajets Besançon-Dijon on ferme des gares entre ces deux villes. Drôle de vision du service public !

 Elsa Maillot Vice-présidente PCF de la Communauté d’agglomération du grand Besançon (CAGB)