Modification de l’arrêté anti-mendicité: une première victoire

 Grace aux mobilisations citoyennes et aux interventions des élu(e)s Communistes, Verts et certains élu(e)s socialistes, le Maire de Besançon a reformulé son arrêté polémique en retirant l’interdiction de mendicité. Même si cette modification est une avancée significative, elle n’est pas suffisante. Les interdictions de regroupements et de station prolongé en position debout ou assise, pourrait être interprétés comme des interdictions aux manifestations et aux sitings. En plus de ne rien apporter de plus que ce que la loi permet déjà en matière de lutte contre les troubles à l’ordre publique, nous estimons que cette modification et davantage reformulation sémantique qu’un changement de philosophie général de l’arrêté.

C’est pourquoi nous continuons à demander son retrait et nous appelons à prendre part au rassemblement demain samedi 1er septembre à 16h place Pasteur.