Catégorie : Leurs Actions

Besançon se déclare anti traité transatlantique !

 

StopTaftaLogo

La majorité municipale (PS-PCF-EELV-Alternatifs-société civile) de la capitale franc-comtoise a adopté une motion demandant l’arrêt de la négociation du TAFTA et la publication immédiate du projet lors du dernier conseil municipal du 18 février 2014.

http://factuel.info/articles/besancon-se-declare-anti-traite-transatlantique

 

Le texte de la motion bisontine

Le 14 juin 2013, les 27 gouvernements de l’Union européenne, dont la France, ont approuvé le mandat donné à la Commission européenne pour négocier un accord de libre-échange avec les États-Unis. Cet accord négocié dans le plus grand secret prévoit que les législations en vigueur des deux côtés de l’Atlantique soient « harmonisées »  en libéralisant au maximum les échanges, la circulation des capitaux et en protégeant les investisseurs.…

Lire la suite

Les élu-es communistes au coeur du projet de coopération avec le camp d’Aqabat Jaber

Depuis 2001 l’Association France Palestine Solidarité est en contact avec le camp de réfugiés d’Aqabat Jaber. Soutenue par les élus communistes, elle propose à la ville de Besançon d’engager un partenariat, en définissant ensemble les priorités du camp. La problématique de l’accès à l’eau et de l’assainissement s’impose comme prioritaire. De plus, la loi Oudin-Santini permet que 1 % des recettes des ventes d’eau soit investi dans des projets de coopération.

Christophe LIME, adjoint au maire chargé de l’eau et de l’assainissement pilote avec les services de la ville le projet avec le camp.

Lire la suite

Pour une politique des transports cohérente

Pour une politique des transports cohérente

Le financement des aéroports devient une question sensible, et pas seulement à Notre dame des Landes. La subvention de la CAGB à l’aéroport Dole-Tavaux provoque quelques remous et suscite de notre part trois remarques :

1)d’abord sur le respect des droits sociaux des salariés. La dérèglementation des transports aéronautiques aboutit au développement des compagnies « low cost », qui font du contournement du droit du travail français un principe de fonctionnement. La clause sociale devrait être une exigence pour toute subvention publique.…

Lire la suite