Auteur : admin

Député.e.s PCF // Victoire des Bleus : Macron « s’approprie » la joie du peuple

[AFP] Les députés communistes ont estimé mardi que le chef de l’Etat avait provoqué « beaucoup de frustration » en s’appropriant « la joie du peuple » liée à la victoire des Bleus, regrettant aussi la vitesse avec laquelle le car des footballeurs a défilé lundi sur les Champs-Elysées

Victoire des Bleus: Macron "s'approprie" la joie du peuple (député.e.s PCF)
   « Il semble qu’il y ait eu beaucoup de frustration que le président de la République s’approprie presque de manière exclusive et irrationnelle la joie qui est celle du peuple de France », a observé l’un de leurs porte-parole, Sébastien Jumel, lors d’un point de presse.


Lire la suite

Développer le logement public (Fil Rouge)

Depuis 30 ans, la part des dépenses de logement dans le budget des ménages a explosé passant de 17 % à près de 25 % !  

La spéculation immobilière ainsi que le manque de logements sociaux en sont les principaux responsables.

Plutôt que de s’attaquer à ce problème, Macron pressure les plus modestes en baissant les APL des 22 000 bisontins allocataires. Cynique jusqu’au bout, Macron va faire supporter cette baisse par les organismes HLM déjà fragilisés en amputant leur budget de près de un million d’euros pour la ville de Besançon.…

Lire la suite

« un drapeau rouge se lève » (les Notes de Christophe Barbier au sujet de Ian Brossat)

Suivez l’actualité de Ian Brossat, chef de file des communistes aux européennes, sur sa page Facebook

Ian Brossat – Christophe Barbier : "Ian Brossat va faire parler de lui"

Christophe Barbier : "Ian Brossat va faire parler de lui"Aimez ⬇️ Partagez ⬇️

Gepostet von Ian Brossat am Dienstag, 5. Juni 2018



Lire la suite

Actualité des élu(e)s communistes

Jeudi dernier a au lieu le dernier conseil municipal avant les vacances d’été, les élus communistes sont intervenu sur la destitution de l’Adjoint LEUBA, la régie communautaire de l’eau, l’analyse des besoins sociaux en particulier le vieillissement de la population et la Palestine, retrouvez les interventions ci dessous:

Retrouvez ici le document complet de l’Analyse des Besoins sociaux 2018

Vendredi l’agglomération a validé le projet de coopération sur l’eau, les déchets, le tourisme et la jeunesse avec le camps de réfugiés d’Aqaba jaber, elle a aussi validé le retour en régie d’une partie des activités du SYBERT (Syndicat de traitement de déchets) principalement le centre de tri des déchets , sous l’impulsion de Thibaut BIZE vice -président du SYBERT en charge du tri.…

Lire la suite

L’Université : un atout majeur pour Besançon (extrait du Fil Rouge)

Elle est pourtant menacée. La fusion des régions ouvre la possibilité d’une fusion des universités de Dijon et de Besançon, donc de la disparition de notre université.

L’université de Franche-Comté est un facteur d’attractivité et de rayonnement de notre territoire, et surtout un lieu d’apprentissage et de recherche inscrit dans une logique de proximité. Elle est vitale pour le développement de la Franche Comté.

Elle compte 20 000 étudiants et plus de 2000 enseignants et personnels universitaires (13% de la population totale de l’agglomération) issus de toute la région.…

Lire la suite

La ville de Besançon solidaire avec la Palestine (Article du Fil Rouge)

En lien avec l’association France Palestine Solidarité (AFPS) et à l’initiative des élus communistes et Verts, la ville de Besançon noue depuis 2005 des liens de coopération avec Aqabat Jaber, camp de réfugiés de Cisjordanie.
Un certain nombre d’actions ont étés menées notamment sur l’eau : rénovation du réseau d’eau, mise en place d’un service de l’eau, sensibilisation des réfugiés sur l’utilisation de l’eau…
Cette coopération permet aux réfugiés d’être approvisionnés en eau en continu malgré les restrictions opérées par l’Etat Israélien.…

Lire la suite

Sécurité : Rassurer n’est pas forcément protéger ! (Fil Rouge)

 

La ville dépense 1 million d’euros par an pour la vidéo surveillance (achat de caméras, maintenance, personnels et locaux pour la surveillance). Pour quelle efficacité ?

Peu d’études ont été menées sur l’impact des caméras de surveillance. Les spécialistes estiment que l’amélioration du taux d’élucidation des délits est de l’ordre de 0,1 %, ce qui est négligeable et ne justifie pas la gabegie financière liée à ces installations.

Si les caméras rassurent, elles n’ont pas prouvé une réelle efficacité.

Par exemple, la ville de Nice a installé plus de 1200 caméras.…

Lire la suite